Petits mirroirs

Nos animaux nagent dans notre énergie.

Il y a dix ans je n’aurais jamais cru que cela pouvait être si vrai pour nos animaux. Tout a commencé le jour où j’ai demandé à la pionnière en communication animale, Laila del Monte, de communiquer avec mon chien extrêmement stressé.

Certes, c’était un chien abandonné et je croyais que tout son stress venait de cette vie inconnue à mes yeux. Quelle fut ma surprise quand Laila, qui ne me connaissait absolument pas à cette époque-là, commença à parler de moi, à identifier des choses sur moi qui étaient la cause du stress de Charly. Il nageait dans mon énergie comme si elle était son liquide amniotique.

Laila me conseilla d’expérimenter les thérapies Esséniennes & Égyptiennes dont je n’avais jamais entendu parler. Pour le bien de mon chien j’y suis allée sans réfléchir et le résultat fut épatant. La prise de conscience de mon stress et quelques séances furent suffisantes pour voir Charly plus apaisé, plus léger. La souffrance et l’angoisse avaient soudainement disparues. Pour lui et pour moi.

Ce jour-là, j’ai décidé de changer ma vie en me formant à la communication animale et aux thérapies Esséniens & Égyptiens car j’avais expérimenté et compris que parfois il n’est pas suffisant de travailler seulement avec l’animal pour qu’il (re)trouve l’équilibre.

Les années et l’expérience ont donné des très beaux résultats. Parfois ils miment nos prédominances émotionnelles selon nos caractères (peur, stress, angoisse, méfiance, protection…) et parfois ce sont des troubles physiques qu’ils absorbent.

Je me souviens de la communication avec un chat disparu depuis des mois. Pendant la communication, je sentais une grande gêne dans son estomac. Celui-ci était très gonflé et le chat avait du mal à marcher. Le chat a été trouvé quelques jours plus tard et son ventre était effectivement très gonflé. Après conversation avec son responsable, la personne était malheureusement atteinte d’un cancer du colon contre lequel il avait du mal à lutter et qu’il n’acceptait pas. Après quelques séances de thérapies Esséniennes & Égyptiennes, le responsable du chat a commencé à faire face à sa situation et à vivre la maladie dans la paix et dans l’acceptation. Quelques jours plus tard, le ventre du chat a dégonfle.

Je pense qu’on ne peut pas affirmer que les animaux prennent consciemment nos maladies pour nous aider à surmonter plus facilement ces maux. Après ces années d’expérience, je considère que les animaux sont des êtres tellement sensibles, en particulier vis-à-vis de nous et de leur environnement, qu’ils s’imprègnent de ce que nous dégageons.

Je me rappelle aussi d’un chien qui avait énormément peur de tout : des autres chiens, des voitures, de la forêt en balade…pendant la communication j’avais senti qu’il avait une « maman protectrice » depuis sa naissance. A tel point que la dame avait presque coupé l’instinct d’animal de « son bébé ». A chaque promenade, quand il y avait la moindre chose qui s’avérait un danger pour elle (un autre chien, même s’il était gentil, une voiture, même si elle était loin…) la dame prenait dans ses bras son petit chien prise de la panique et du stress. Le chien absorbait ce que la dame dégageait et le cercle vicieux n’avait pas de fin. En travaillant avec la dame, elle a pris conscience d’où ce besoin de protection venait et elle a pu faire le deuil d’un manque de protection vécu dans son enfance. Petit à petit, elle a commencé à libérer son chien de ses peurs à elle et le chien a pu commencer à expérimenter les balades et la sociabilisation.

Nos animaux, nos bébés, nos amis, nos fidèles compagnons…peu importe comment on les nomme. En tant que responsables, il est important de comprendre qu’ils peuvent parfois réagir comme des petits miroirs. Il serait utile d’apprendre à les écouter car souvent leurs réactions sont les conséquences des nôtres.

C’est avec cette prise de conscience et avec un travail sur soi que nous et nos animaux pourrons vivre en harmonie.


​© Uktumh - Communication Animale

info@uktumh.com

Siret: 839 481 140 00011